La classification NOVA n'est pas scientifiquement sérieuse

Une prise de parole de l'Académie d'agriculture de France et quelques uns de ses spécialistes scientifiques qui ont audité la classification  NOVA du Professeur Monteiro. Ce spécialiste de santé publique n'a fait appel à aucun nutritionniste ni spécialiste des procédés alimentaires pour l'établir... plus grave : elle est récupérée pour des raisons "le filon en or" par des spécialistes du marketing qui surfent sur la crédibilité et la crainte des mangeurs, grandement assistés de la croyance que les industriels ne font que des mauvais aliments : faux ! 

Si cette classification a bien bénéficié, dans sa forme originelle, aux populations brésiliennes les moins favorisées, son exploitation en France n'a jamais été scientifiquement démontrée : dommage, puisque notre offre alimentaire n'est pas du tout comparable.

Ainsi, la connaissance précise de la composition nutritionnelle des aliments mis à disposition des consommateurs français a beaucoup progressé ces 5 ou 10 dernières années : Au point que certains aliments traditionnels "naturels" soient bien plus risqués pour la santé que d'autres, plus industriels. 

La preuve dans ce document 

Laissez-nous un commentaire

Une erreur s'est produite
Votre commentaire à été envoyé.